DÉCRYPTAGE. Si la réglementation environnementale 2020 leur met le pied à l'étrier, les filières des matériaux biosourcés doivent encore composer avec des contraintes économiques. Les professionnels regrettent également un manque de soutien et d'aide à l'innovation de l'État.


Bénéficier d'un sérieux coup de pouce ne signifie pas pour autant parcourir une route dénuée d'embûches : en dépit du coup d'accélérateur (et de projecteur) précieux que représente pour elles la réglementation environnementale 2020 (RE2020), les filières des matériaux biosourcés ont encore un certain nombre d'obstacles à surmonter. Certes, le bois, la paille, le chanvre... disposent d'atouts indéniables à l'heure des arbitrages en faveur de systèmes constructifs plus écologiques, et leurs entreprises évoluent déjà dans un environnement industriel relativement structuré. Mais qu'en est-il des coûts et surcoûts auxquels sont confrontés les professionnels des biosourcés ? Les acteurs de terrain sont-ils suffisamment formés pour utiliser ces matériaux ? Et la puissance publique soutient-elle suffisamment ces filières parfois encore balbutiantes ? Batiactu poursuit la réflexion sur le sujet.

 

L'industrialisation participera à réduire les écarts de prix entre matériaux conventionnels et biosourcés

 

L'argument des surcoûts engendrés par l'utilisation des biosourcés, traditionnellement brandi par leurs détracteurs, est vite balayé par les spécialistes du sujet : "Les constructions utilisant des matériaux biosourcés sont au prix moyen du marché avec des performances environnementales, thermiques et de confort qui sont plutôt dans le haut de gamme", défend Luc Floissac, conseiller environnemental du BET Éco-études, enseignant à l'école d'architecture de Toulouse et membre du RFCP - réseau français de la construction paille. Et de rajouter, pragmatique : "On ne vend pas un prix, on vend un bâtiment".
Il vous reste 75% à découvrir.
Ce contenu est réservé aux abonnés
Déja abonné ? Se connecter
Abonnez-vous maintenant pour le lire dans son intégralité
Et bénéficiez aussi :
D’un accès illimité à tous les articles de Batiactu
D’une lecture sans publicité
De toutes les interviews et analyses exclusives de la rédaction
actionclactionfp