Située face au Golfe d'Hossegor (Landes), cette maison de 341 m² s'ouvrait auparavant sur une unique façade, coupée d'un site remarquable par son hermétisme. Outre la création d'un jardin d'hiver, les propriétaires ont souhaité en 2011 l'adapter à des usages contemporains avec un apport de lumière naturelle optimisé et l'établissement d'un lien direct avec la nature.

Créer une extension qui n'apparaisse pas comme un élément ajouté

"Le projet a exigé une restructuration de l'espace et un agencement intérieur", précise l'agence pierre Audat & Associés, créée en 2007. Pour intervenir sur cette bâtisse des années 1960 sans en dénaturer le cachet, la tâche la plus délicate a été de réussir à créer une extension qui n'apparaisse pas comme un élément ajouté.

 

"Tout en respectant les lignes de la façade en bois qu'il révèle, un ruban de béton vient dessiner un rapport au monde naturel", indique le concepteur. Cette création prend modèle sur les coursives extérieures de la maison japonaise, "le Engawa".

actioncl