Implanté au milieu des austères barres de logement, le bâtiment réalisé en 2013 par l'architecte Paul Le Quernec s'éloigne au maximum de l'ancien centre culturel par la création d'un bâtiment rythmé selon la forme d'un origami. "Ce volume aux lignes tendues rappelle aussi la volonté de dynamique de ce nouveau lieu de partage", ajoute l'agence.

 

Un système d'écailles en zinc pré-patinées noir profond

 

Bardé d'un système d'écailles en zinc pré-patinées noir profond, l'édifice se dresse dans le paysage laissant entrevoir ses pans roses fluo assurant un réel contraste. A noter aussi : de "larges trouées" parsèment la façade et créent de nombreux effets de transparences et de vues traversantes favorisant la lumière naturelle.

actioncl