Pour faire face à la baisse du niveau des eaux dans l'Océan Indien d'environ seize centimètres, l'architecte Emmanuel Sitbon a imaginé une ferme aquatique de culture phytoplancton. L'objectif du site serait de "cultiver du phytoplancton afin d'absorber les excès de dioxyde de carbone et de créer de l'oxygène par la photosynthèse à grande échelle." Il s'appuie sur un concept architectonique de Bloom (2.070 m²) faisant appel à de l'aluminium et au méthacrylate.

 

Cette ferme aquatique de 45 mètres de diamètre

 

Cette ferme aquatique de 45 mètres de diamètre en partie semi-submersible naviguerait au large des villes côtières et des "zones mortes" de l'Océan Indien. "Maintenue par un système de câbles pistons, elle servirait aussi d'alerte en cas de tsunamis et d'indicateur biologique (qualité de l'eau et sa température)", précise le concepteur.

 

Par ailleurs, l'autonomie énergétique de cet écosystème permettrait la désalinisation de l'eau de mer en utilisant le biodiesel produit par les algues. Cerise sur le gâteau : l'agence a obtenu trois prix au Green Good Design Award 2014.

actioncl