Il faut dire que cette opération minutieuse de l'installation du dôme central de l'église orthodoxe pilotée par Bouygues Bâtiment-Ile-de-France, a pris place sur un terrain étroit de de 4.255 m², où se trouvait anciennement l'ancien siège de Météo France. Un site qui jouxte les berges de la Seine, classées au Patrimoine mondial de l'Unesco.

 


"D'ordinaire, ce genre de bulbe pèse 42 t mais là, il n'en fait que 8. C'est une première mondiale !", Dominique Dubois, société Multiplast

 

Et la réalisation des fameux bulbes d'or a été confiée à l'entreprise Multiplast, du groupe Carboman, spécialisée dans l'industrie nautique, spatiale et aéronautique, basée à Vannes (Morbihan).
"D'ordinaire, ce genre de bulbe pèse 42 t mais là, il n'en fait que 8. C'est une première mondiale !, nous confie, Dominique Dubois, président de la société, plutôt habituée à construire des bateaux de compétition. Et ce n'est pas tous les jours que l'on pose une cathédrale. Après avoir habillé le château de la Belle au bois dormant de Disneyland Paris en 1997, la construction de ces dômes est notre effectivement notre deuxième chantier dans le BTP." Rappelons que le matériau choisi a été une fibre de verre associée à de la résine d'époxy.

actioncl