Ce sont ainsi huit pétales qu'il a fallu boulonner entre eux pour former la base du bulbe, avant de les souder à quatre autres plus petits pour la partie supérieure, le tout étant couronné d'une pointe, qui a reçu la croix orthodoxe. "D'ailleurs, le bulbe a été aussi béni par les prêtres orthodoxes au sein de notre entreprise", poursuit Dominique Dubois.

actioncl