Enfin, tous les logements sont traversants ou disposent d'une double voire d'une triple orientation, multipliant les vues et les apports de lumière naturelle. "Nos logements s'inscrivent dans la volumétrie traditionnelle des toitures à deux pans imposées par le PLU, mais la réinterprètent pour faire la place à de nouveaux usages, conclut Marie Degos. Les volumes des sous-pentes sont exploités et donnent aux appartements des derniers niveaux de plus amples hauteurs sous plafond." Sans oublier les grandes terrasses offertes aux habitats. Incontestablement, à travers, cet exemple à Cesson, le logement social poursuit sa mue.

 

Fiche technique : 80 logements collectifs sociaux intergénérationnels à Cesson (Seine-et-Marne)
Programme : 80 logements collectifs sociaux
intergénérationnels, (5 T1, 27 T2, 28 T3, 16 T4, 4 T5), un local associatif municipal, un parking enterré sur un niveau de 77 places et 4 places à l'extérieur.
Site : 13 avenue Charles-Monier, Cesson (Seine-et-Marne)
Aménageur : EPA Senart
Maître d'ouvrage : La Résidence Urbaine de France / 3F
Architectes : MDNH architectes Marie Degos et Nicolas Hartung,
architectes associés
Structure : EVP
Économiste : AXIO
Fluides : WOR
Entreprise générale : Ballestrero
(Bouygues Bâtiment IDF)
Surfaces : 5.433 m² SDP
4.770m² SHAB
Calendrier :
Concours novembre 2013
Livraison mars 2017
Performances environnementales : RT 2012 -10% et H&E profil A
Coût de l'opération : 8,2 millions d'euros HT

 

actioncl