Les 80 logements se divisent sur la parcelle en quatre volumes bâtis, eux-mêmes redivisés en plusieurs bâtiments qui reprennent la volumétrie du bâti du centre-bourg dans leur emprise au sol, en hauteur (R+1+combles) mais aussi par la forme de leur toiture à deux pans. "Les ensembles sont implantés à l'alignement et en retrait dans un souci de créer un front bâti discontinu sur la voie nouvelle et en façade sud, ainsi qu'une diversité des espaces libres de l'intérieur de la parcelle", poursuit Marie Degos.

 

Des typologies adaptées à chaque famille

 

"Les logements proposent donc des typologies adaptées à chaque famille et se déclinent du T1 au T5, détaille l'architecte de l'agence MDNH. Ils se superposent sur trois niveaux selon une configuration de trois simplex ou d'un simplex et un duplex. Ils sont distribués par neuf escaliers au total, dont quatre halls cathédrales généreusement éclairés et surdimensionnés qui invitent les habitants à s'y retrouver." En complément du réseau de transports en commun, le RER D, dont bénéficient les habitants de Cesson, 77 places de stationnement sont enterrées sous les logements.

 

actioncl