ARCHITECTURE. Au bord de la Seine, l'institution représentative du secteur de la mode dans l'enseignement se renouvelle avec un programme de réhabilitation et de réaménagement intérieur. Un projet qui donne plus de chaleur et de luminosité à un bâtiment typiquement industriel.

Le secteur de la mode se dote d'un nouveau lieu d'apprentissage au 34 quai d'Austerlitz, à Paris. Imaginé par l'agence Architecture Patrick Mauger, cette opération de réhabilitation et de réaménagement intérieur des locaux de la cité de la mode et du design redonne de la grandeur au campus. L'agence parisienne a remporté en 2017 la consultation lancée par la Caisse des dépôts pour restructurer les usages du lieu. Une première réhabilitation avait été menée cinq ans plus tôt pour donner une seconde jeunesse au bâtiment mais il n'avait pas trouvé sa viabilité économique. Avec ce nouveau projet, l'institution fusionne deux écoles, l'institut français de la mode (IFM), déjà présent sur site, et l'École de la chambre syndicale de la couture parisienne, devenant ainsi un campus de la mode à l'envergure internationale.

 

Respecter le patrimoine existant

 

Il a été choisi de réunir l'ensemble des locaux de la future école au rez du quai. L'accueil du public se fait au sein d'un grand hall central traversant. "Il est le reflet de l'activité permanente de l'école, à voir et à imaginer à travers une trémie ouverte par un grand escalier qui mène aux salles de cours et ateliers de fabrication des étages supérieurs", indique l'agence, dans un communiqué. La réhabilitation se fait conjointement avec l'un des premiers bâtiments industriels en béton armé de Paris, conçu par l'architecte Georges Morin Goustiaux, tout en respectant le parti architectural pris en 2012 pour l'opération de requalification.

 

Institut français de la Mode campus Paris
L'escalier de l'atrium de l'Institut français de la Mode. © Michel Denance

 

L'agence Architecture Patrick Mauger a organisé les espaces de façon à ce qu'ils se fondent dans la trame poteau-poutre du bâtiment industriel à la structure en béton. Avec, toujours, l'idée de garder un style résolument "brut" pour conserver l'esprit industriel du site. Pour autant, le projet, dont le coût a été évalué à 15 millions d'euros, avait pour but de redonner plus de luminosité à un bâtiment sombre. Le béton participait notamment au manque de clarté du lieu. "Pour pallier cette insuffisance, un travail méticuleux jouant sur les percées visuelles entre les pièces, le choix des éclairages et des matériaux a été effectué", explique l'agence. Des puits de lumière ont donc été créés, un éclairage artificiel semblable à la lumière du jour a été apporté et le lieu a pu bénéficier d'une atmosphère plus chaleureuse grâce à l'ajout de matériaux bois et verre.

 

Institut français de la Mode campus Paris
L'accueil côté rue de l'Institut français de la Mode. © Michel Denance

 

A l'image d'un paquebot

 

La surface hors œuvre brute s'étale sur environ 20.000 m², répartis sur quatre niveaux, et atteint une longueur de 160 mètres. Tel un paquebot au bord de la Seine, le bâtiment marque le paysage parisien. Il est également contraint dans la planification des usages car il est situé en zone rouge du Plan de prévention du risque inondation (PPRI), soit en dessous du niveau le plus haut connu de la Seine. Dans ce projet d'aménagement, l'agence a travaillé la restructuration des locaux intérieurs des niveaux rez-de-quai, R+1 et de la terrasse (R+2), sans toutefois toucher aux façades extérieures. Elle a aussi retravaillé l'accès à la Cité depuis la rue, en imaginant un grand emmarchement, et ajouté une plateforme élévatrice en complément de l'accès PMR existant.

 

Institut français de la Mode campus Paris
La tissuthèque de l'Institut français de la Mode © Michel Denance

 

Le rez-de-quai est un vecteur de rencontres avec son auditorium de 180 places, sa salle modulable capable d'accueillir une salle de cours de 90 places ou un lieu d'expositions de 100 personnes et son centre de diffusion et de ressources (bibliothèque, tissuthèque et matériauthèque). Ateliers, studio, salles de cours et de formation sont réunis dans les locaux à l'étage. Les usagers retrouvent aussi les bureaux de l'administration et des espaces de convivialité, dont une salle de formation continue.

 

"Le projet reflète la volonté de mélanger à l'étage l'ensemble des cursus, afin de favoriser les échanges fructueux entre les étudiants des différentes disciplines, portant tout à la fois sur les aspects créatifs, techniques et économiques, et de tous niveaux scolaires, du CAP aux diplômes postgraduate", précise l'agence. "Véritable campus du XXIème siècle, il est pensé pour l'innovation, tant à travers son offre pédagogique, que par sa traduction spatiale et son dialogue avec la ville." Surtout, le campus se veut le reflet de l'importance de ce secteur pour l'économie française. Le programme dans lequel s'inscrit ce projet veut proposer de créer des lieux de vie mais aussi d'animations et d'activités culturelles qui s'organiseront en journée comme en soirée.

 

Institut français de la Mode campus Paris
L'atrium, un espace collaboratif au sein de l'IFM. © Michel Denance

 

Fiche technique

 

Propriétaire et maîtrise d'ouvrage
SCI Docks en Seine - Caisse des dépôts et consignations (CDC)

 

Utilisateur
Institut français de la Mode

 

Assistants à Maîtrise d'Ouvrage (AMO)
Scet
Patriarche

 

Maîtrise d'œuvre
Architecture Patrick Mauger, architecte mandataire ; Bertrand Perreaux, responsable chantier, Ludovic Le Bras, responsable études et chantier
Matteo Vigano, architecte d'opération phase 1
François Arnawout, architecte d'opération phase 2

 

Bureaux d'études
Betem, structure, fluides, SSI, économie
Avls, acoustique
8'18'', concepteur lumière
Cl Design, concepteur signalétique et graphiste

 

Mobilier sur mesure et manufacturé
O'Design, concepteur mobilier ; Véronique Laurent, architecte d'intérieur, fondatrice et directrice, Karine Hutin, chargé de projet ; Charlotte Bosvin, dessinatrice

 

Entreprises
Vallée Bâtiment Ile-de-France, entreprise mandataire
Trady, entreprise gros œuvre
Clim Design, entreprise CVCD
Elsia, entreprise CFO-CFA

 

Programme
Réhabilitation et réaménagement intérieur des locaux de la Cité de la Mode et du Design en école de mode

 

Surface totale de l'intervention : 7.402 m², pour une surface totale de l'école de 8.014 m²

 

Coût travaux : 15,1 M€ HT

 

Livraison : août 2021

actionclactionfp