Cette maison bourgeoise appartenait au marchand drapier Jules Amiot et à la tante paternelle de l'écrivain Marcel Proust, Elisabeth Amiot. L'écrivain y passa des vacances entre 1877 et 1880, lieu qui lui inspira son célèbre ouvrage A la recherche du temps perdu. La façade sur jardin ornée de faïences est restée telle que l'écrivain l'avait connue. Le lieu qui accueille désormais les visiteurs servait autrefois de cabinet et de hangar. Le bâtiment abrite également une laverie, un hammam conçu par l'oncle de Marcel Proust et une orangerie.

 

Des travaux doivent être engagés pour assurer l'étanchéité de la maison. Il faut également consolider sa structure, tout comme ses façades fissurées, et restaurer les papiers peints intérieurs et le carrelage du sol.

 

Propriétaire : Société des amis de Marcel Proust (association)
Maître d'ouvrage : Conseil départemental
Population : 3.324 habitants
Territoire : rural, à 25 km au sud-ouest de Chartres
Protection MH : mixte (classé et non protégé)
Démarrage des travaux : septembre 2021
Durée des travaux : 2023

actioncl