Ce pénitencier uniquement accessible à pied est entouré par la végétation tropicale. Il a accueilli entre 1864 et 1879 jusqu'à 180 enfants. Constitué de murs en pierre sèche, le bâtiment détient une chapelle, des bassins, un petit cimetière. Aujourd'hui connu des randonneurs, ce site a besoin de réparations, notamment de ses vestiges. Une partie de ses murs, étalée sur un kilomètre, est effondrée ou menace de le faire.

 

Propriétaire : Conseil départemental
Population : 150.000 habitants
Territoire : Massif de La Montagne (hauts de Saint-Denis)
Protection MH : inscrit
Démarrage des travaux : septembre 2021
Fin des travaux : fin 2021

actioncl