Cependant, l'architecte explique que les six-tours arbres devront faire des concessions en termes de matériaux. Il précise qu'une structure mixte est envisagée : "Infrastructure en acier-béton pour les fondations antisismiques, les parkings et la base des noyaux verticaux. Superstructures en poteaux, poutres et panneaux de bois massifs, le tout renforcé par des lames en acier à l'articulation des poteaux et des poutres". In fine, le squelette de l'ensemble Hypérions sera constitué à 25 % de matériaux inertes (acier et béton) et 75 % de matériaux bio-sourcés. Vincent Callebaut avance que ce type de solution présentera une grande résistance mécanique, notamment en cas de séisme, et un bon comportement face au feu.

actioncl