DEVELOPPEMENT DURABLE. Les énergies renouvelables ne pèsent que 10% dans la production de chaleur et de froid et couvrent seulement 3,3% des besoins en énergie du secteur des transports, selon le rapport 2019 publié par REN 21.

Plutôt que de transition énergétique, il convient de parler de transition électrique. "Une fois de plus, les progrès (des énergies renouvelables) ont été concentrés (en 2018) sur le secteur de l'électricité", souligne le rapport 2019 sur les énergies renouvelables (éolien, solaire, etc.) publié par le réseau d'experts REN21 (Renewable Energy Policy Network for the 21st Century). De fait, alors que les énergies renouvelables représentent 26% de la production mondiale d'électricité, elles ne pèsent que 10% dans la production de chaleur et de froid et couvrent seulement 3,3% des besoins en énergie du secteur des transports.

 

Si les énergies renouvelables représentent pas moins du quart de la production mondiale d'électricité, c'est parce que leur coût est de plus en plus compétitif par rapport aux sources d'énergie conventionnelles. Et ce, grâce à "des politiques stables", explique REN 21. Au contraire, "le manque de soutien politique", couplé à "la lenteur du développement de nouvelles technologies", a généré une progression bien moindre des énergies renouvelables dans les secteurs de la chaleur, du froid et des transports, décrypte le réseau d'experts. En 2018, seulement 47 pays avaient ainsi défini des objectifs de production d'énergies renouvelables dans les secteurs de la chaleur et du froid. Des politiques efficaces de développement des énergies renouvelables dans ces domaines "existent principalement au niveau local", insiste REN 21.

 

Des progrès se font toutefois jour, avec le développement de la mobilité électrique et des biocarburants, comme au Brésil, où l'éthanol doit être incorporé à hauteur de 27% dans l'essence. Ou comme en Californie, avec le "Low Carbon Fuel Standard Program." Le nombre de véhicules de tourisme électriques a par ailleurs bondi de 63% en 2018, par rapport à 2017, et un nombre croissant de villes s'équipent de flottes de bus électriques, salue REN 21.

 

actionclactionfp