De fins piliers en bois, présents dans toutes les constructions, "ont une fonction structurelle et filtrent les vis-à-vis", indique dans un communiqué l'agence 2Portzamparc, qu'elle a co-fondée. Pour protéger de l'humidité de la forêt, de grandes terrasses sont surélevées au-dessus du sol. Les toits sont déclinés, en fonction de l'ensoleillement. Certaines toitures, en bois, évoquent même les formes des silhouettes des villages traditionnels chinois. Entre tradition et modernité, la lauréate conçoit une cabane, illustratrice d'un mode de vie plus proche de la nature.

 

La conception de ces bâtiments passe par l'utilisation de matériaux locaux, tels que la brique, la terre et le bois. Des tiges de bois se confondraient presque avec les troncs des arbres. Aussi, "tous les aménagements ainsi que les infrastructures techniques sont bioclimatques", ajoute l'agence.

actioncl