Nom du produit : Gravêne

 

Son histoire : En partenariat avec A.Schulman - grand groupe spécialisé dans le domaine de la plasturgie -, Maximum se lance le pari de réaliser une série de chaises... hautes en couleur.

 

L'histoire débute au moment de la mise en forme de la commande pour le client. A.Schulman réduit en poudre le plastique qu'il crée. Ce dernier est alors coloré dans la teinte souhaitée. Soit une teinte unique et pure.

 

Autrement dit, les commandes varient... et les couleurs changent en fonction des clients et de leurs besoins. "Pendant le broyage, il arrive que des résidus des plastiques précédents soient encore présents dans la machine. Ils viennent polluer la couleur des premiers sacs de la production en cours", précise Armand Bernoud.

 

C'est à ce moment précis que Maximum intervient dans la chaîne de production : la manufacture récupère ces "premiers sacs" voués à la benne. Dans son atelier enfin, elle transforme ces résidus en spaghettis de plastique liquide. La matière créée se dépose ensuite sur un moule pré-fait, en forme d'assise. (Voir sur la photo ci-dessus)

 

Les pieds de la chaise sont également produits à partir de vieux parquets massifs. Sur la photo, ce sont des tubes d'aciers (chutes industriels destinées au recyclage).

 

Le partenaire de Maximum : A.Schulman

actioncl