"La géométrie en écaille de la double peau, caractérisant la tour par un scintillement élégant sous le soleil ou les lumières de la ville, offre plusieurs avantages" explique enfin l'agence d'architecture. "Elle maintient une vision très transparente à travers de larges pans vitrés", et "absorbe, dans de minces épines verticales perpendiculaires à la façade, l'ensemble des dispositifs techniques de la façade : structure secondaire, dispositif de ventilation, fonction de brise-soleil vertical face aux rayons horizontaux de l'ouest". "Ces mêmes épines deviennent support de panneaux photovoltaïques invisibles de l'intérieur et totalisant approximativement 6.000m² pour une production assurant environ 25% des consommations d'éclairage du bâtiment". "C'est une façon discrète et efficace d'intégrer autant de cellules photovoltaïques", se plaît à nous expliquer l'architecture.

actioncl