La tour The Link comprend une façade vitrée bioclimatique dont la conception s'adapte aux contraintes.

 

Les façades exposées au sud sont protégées par une autre façade, séparées par un espace intersticiel de 3 mètres. Cela permet aux stores extérieurs d'être eux-mêmes protégés par cette double peau et de créer un effet serre en hiver et donc de baisser le chauffage.

 

A l'inverse, en été, l'air passe au travers de la double peau, composée d'un système d'écailles, comme celles d'un poisson, compare Philippe Chiambaretta.

actioncl