Ayant procédé à "une intervention fine" pour moderniser la caserne, les concepteurs du programme ont donc souhaité mettre en avant l'héritage historique du lieu tout en faisant bénéficier ses nouveaux usagers de ses volumes. Ainsi, les anciens bâtiments militaires s'inclinent en un parvis paysagé, valorisant de cette manière le nouvel accès à la galerie et à l'amphithéâtre de la faculté. Les salles de lectures et de cours, pour leur part, s'intègrent dans le bâti existant en utilisant ses qualités spatiales, à savoir sa hauteur sous plancher et la noblesse de ses matériaux. In fine, "la place d'arme conserve sa fonction fédératrice et symbolique".

actioncl