Aux yeux de la maîtrise d'oeuvre, le site de la Croix Nivert présentait un environnement très minéralisé, dans la mesure où il se déclinait en une cour de garages dépourvue de végétation et où son environnement immédiat ne comprenait que peu d'espaces verts, la plupart des constructions étant des immeubles d'habitation construits au 20e siècle. Partant de là, l'intérêt de créer "un véritable îlot de verdure" a donc été érigé comme ligne directrice du projet : cet "îlot paysager" devait ainsi améliorer l'horizon des futurs habitants du programme mais aussi de leurs voisins.

 

En parallèle, et dans l'optique d'intégrer le bâtiment dans le tissu existant, les efforts se sont concentrés sur une volumétrie "s'adaptant aux héberges afin de recouvrir les murs pignons au nord et au sud" et passant outre les écueils qu'auraient pu imposer la configuration de la parcelle : "Au vu du caractère longitudinal du terrain, nous avons cherché à éviter de créer un effet barre, mais à l'inverse de créer des cours aux proportions agréables", expliquent les architectes de l'Atelier Kapaa. Afin de préserver les vues de chaque logement, le site a également été découpé de sorte d'offrir à chaque niveau le maximum d'orientations possibles sur la parcelle.

actioncl