Des formulations de béton ultra bas-carbone, développées avec Ecocem, ont été expérimentées sur six poteaux soutenant huit étages du bâtiment C. Avec une diminution de 60% des émissions de CO2 par m3, ce béton nouvelle génération utilise en outre 50% d'agrégats recyclés - sachant que la norme en vigueur est fixée à 30%. Le ciment a ici été intégralement remplacé par du laitier moulu de haut-fourneau, un sous-produit de l'industrie sidérurgique, mais les propriétés physiques restent équivalentes à celles d'un béton traditionnel. Après les bétons bas-carbone et très bas-carbone, c'est donc maintenant au tour des bétons ultra bas-carbone de faire leur apparition sur les chantiers. Un travail est mené parallèlement entre Vinci Construction et Eurovia sur les formulations comportant 50% de granulats issus de la démolition d'ouvrages en béton.

actioncl