RÉALISATION. A quelques centaines de mètres de la Grande Arche de La Défense, la tour Trinity, construite par Bateg (groupe Vinci), vient d'être fraîchement livrée. Le bâtiment, qui ambitionne d'accueillir jusqu'à 4.500 personnes sur 49.000 m² d'espaces de travail, tente plus largement de se reconnecter avec le quartier d'affaires et de proposer "des lieux de sérendipité". Focus.

Et une de plus à La Défense. A quelques centaines de mètres de la Grande Arche, à quelques dizaines seulement de la tour Areva et dans la perspective de l'église Notre-Dame de Pentecôte, la tour Trinity vient d'être fraîchement livrée : le bâtiment affiche désormais une hauteur de 140 mètres, et est en mesure d'accueillir jusqu'à 4.500 collaborateurs sur 49.000 m² d'espaces de travail. A ces derniers s'ajoutent quelque 4.000 m² de services, 1.500 m² d'espaces extérieurs - à savoir 8 terrasses arborées, 12 loggias végétalisées et 23 balcons - et 3.500 m² d'espaces urbains végétalisés. Le tout sur 33 étages (dont 3 duplex sur 6 niveaux, du R+25 au R+30), avec 165 places de stationnement et plus de 1.000 m² dédiés aux deux-roues. De quoi offrir un bel écrin neuf aux futurs salariés. Et pourtant, les concepteurs de la tour Trinity souhaitent justement proposer aux occupants un lieu de travail... qui ne leur fasse pas penser à un lieu de travail.

 

"L'enjeu de ce bâtiment est de proposer des lieux de partage, de sérendipité", affirme Jean-Luc Crochon, architecte de l'agence Cro&Co. "C'est pourquoi il y a un accès à l'extérieur à chaque étage, matérialisé par une terrasse. C'était aussi une volonté de l'aménageur Paris-La Défense de reconnecter la tour et ses usagers avec leur milieu naturel, afin de retrouver un urbanisme ramené au terrain d'origine. Cela se traduit également par des cheminements piétons tout autour du bâtiment."

 

Découvrez cette réalisation en images dans les pages suivantes.

actionclactionfp