CONGRÈS FPI. Pascal Boulanger, président de la Fédération des promoteurs immobiliers, a présenté un programme en cinq axes qu'il soumettra au nouveau ministre délégué au Logement. Les échanges lors du 50e Congrès de la FPI se sont focalisés sur la question de l'acceptabilité des projets.


"Le temps presse". C'est le message de la Fédération des promoteurs immobiliers, qui tient son 50e Congrès, à Strasbourg, les 7 et 8 juillet. Pascal Boulanger, son président, le martèle depuis plusieurs mois : "nous nous orientons inexorablement vers une profonde crise du logement". Devant les membres de son organisation réunis pour le 50e Congrès de la Fédération, il a lancé "l'Appel de Strasbourg" pour "une véritable Stratégie nationale du logement, qui fixe un cap et mette en œuvre des mesures fortes en adéquation avec une ambition courageuse, celle de relancer l'acte de construire en France".

 

Ces propositions, si elles ne sont pas neuves, seront soumises très prochainement au nouveau ministre délégué au Logement, Olivier Klein. Elles s'articulent en cinq axes. Il s'agit, premièrement, de "libérer à la source l'offre de foncier constructible", en inversant le régime fiscal des plus-values sur la détention foncière (la fiscalité augmenterait dans le temps au lieu d'être dégressive).

 

 

Encourager les maires à construire

 

Il vous reste 71% à découvrir.
Ce contenu est réservé aux abonnés
Déja abonné ? Se connecter
-30% pour tous abonnements activés avant le 15/10
Code promo : BATIMAT22
Abonnez-vous maintenant pour le lire dans son intégralité
Et bénéficiez aussi :
D’un accès illimité à tous les articles de Batiactu
D’une lecture sans publicité
De toutes les interviews et analyses exclusives de la rédaction
actionclactionfp