LOGEMENT SOCIAL. Cette filiale clé de l'ex-1% Logement a annoncé ce mercredi 23 octobre avoir levé 1 milliard d'euros d'obligations durables, dans le cadre du premier appel aux marchés financiers de son histoire. Celui-ci doit financer une partie de son plan d'investissement volontaire de 9 milliards d'euros.

Carton plein pour Action Logement. Action Logement Services, filiale clé de l'ex-1% Logement, a annoncé ce mercredi 23 octobre avoir levé 1 milliard d'euros d'obligations durables, dans le cadre du premier appel aux marchés financiers de son histoire. D'une maturité de 15 ans, ces titres offrent un rendement de 0,589%, correspondant à 38 points de base au-dessus de l'OAT (obligation assimilable du Trésor).

 

L'opération a été sursouscrite, les investisseurs ayant demandé pour 4 milliards d'euros de titres au total à la clôture du livre d'ordres le 22 octobre, soit un taux de couverture de 4 fois. Des investisseurs dont 56,5% sont des institutionnels français, le solde comprenant des allemands, des suisses et des autrichiens pour 25%, des investisseurs d'autres pays européens (16%) et du reste du monde (2,5%). Quant à la typologie des investisseurs, 52% sont des assureurs, 30% des gestionnaires d'actifs, 10% des banques et 8% des "institutions officielles et autres contreparties", indique un communiqué. Action Logement Services était conseillée pour l'occasion par les banques Crédit Agricole CIB, Deustche Bank, JPMorgan et Natixis.

 

Une note de solvabilité alignée sur celle de l'Etat

 

Il faut dire qu'Action Logement Services, la filiale d'Action Logement chargée de la collecte de la participation des entreprises à l'effort de construction, affiche la même qualité de signature que l'Etat français. Les agences d'évaluation financière Moody's et Fitch lui avaient respectivement attribué le mois dernier les notes Aa2 et AA, assorties d'une perspective positive pour la première et stable pour la seconde.

 

Ce premier appel aux marchés doit permettre à l'organisme géré à parité par le patronat et les syndicats de financer une partie de son plan d'investissement volontaire (PIV) de 9 milliards d'euros, annoncé le 10 janvier dernier. Un montant qui sera financé à hauteur de 3 milliards d'euros par la trésorerie d'Action Logement Services, et à concurrence de 6 milliards par des appels aux marchés financiers.

actionclactionfp