LOGEMENT SOCIAL. Selon trois sources proches du dossier, un conseil d'administration extraordinaire de cette filiale d'Action Logement Groupe est programmé pour ce vendredi 11 octobre. A l'ordre du jour figure notamment la nomination du nouveau directeur général d'Action Logement Services.

Action Logement Services (ALS) devrait avoir un nouveau directeur général d'ici à la fin de la semaine. Selon trois sources proches du dossier, un conseil d'administration extraordinaire de cette filiale d'Action Logement Groupe (ALG), chargée de la collecte de la participation des entreprises à l'effort de construction, est programmé pour ce vendredi 11 octobre. A l'ordre du jour figure notamment la nomination du nouveau directeur général d'Action Logement Services. Une nomination qui sera proposée par ALG, un conseil d'administration de l'organisme paritaire devrait également se réunir vendredi, en amont de celui d'ALS.

 

Pour rappel, Olivier Rico, l'actuel directeur général d'Action Logement Services, avait été nommé à titre intérimaire le 10 juillet, après le départ de Jean-Luc Guitard, survenu quelques mois seulement après son entrée en fonctions mais présenté comme une simple démission par ALG.

 

Le futur patron d'ALS viendrait du secteur privé

 

Parallèlement, un cabinet de recrutement avait été mandaté pour trouver un successeur de long terme à Jean-Luc Guitard. D'après les trois sources, l'heureux élu viendrait du secteur privé et devrait respecter un préavis de départ avant de prendre ses fonctions à la tête d'Action Logement Services. Sollicité par Batiactu, Action Logement Groupe "ne fera pas de commentaire à ce stade, respectant le rythme des instances paritaires."

 

La stabilisation de la gouvernance d'Action Logement Services, filiale clé d'ALG, est d'autant plus importante que l'organisme paritaire projette, pour la première fois de son histoire, de faire appel aux marchés d'ici à la fin de l'année, pour financer à hauteur de six milliards d'euros son plan d'investissement volontaire (PIV) de neuf milliards dévoilé en janvier dernier. "Les critères de gouvernance ont une incidence significative sur le profil de crédit d'Action Logement. Le cadre de gouvernance est intrinsèquement lié à l'État qui apporte son soutien aux trois entités [ALG, ALS et Action Logement Immobilier : Ndlr] et les contrôle très
étroitement et influence substantiellement la définition de leurs stratégies",
avait souligné l'agence d'évaluation Moody's le mois dernier, en attribuant à ALG la note de solvabilité Aa2, assortie d'une perspective positive.

actionclactionfp