"En parallèle, nous avons souhaité entreprendre les travaux préalables notamment la boîte de réception pour recevoir le téléphérique sur la rive droite en l'occurrence sur l'Atelier des Capucins, clef de voûte du projet de réaménagement de l'agglomération", ajoute-t-il.

Travaux préalables achevés

Avant de nous confier : "Nous ne regrettons pas ce projet ambitieux et nous refusons de dire que ce téléphérique sera un jouet. Le projet initial, qui prévoyait une station enterrée côté rue de Siam (centre-ville), a toutefois dû être corrigé car les contraintes du site ont renchérit le projet. C'est pourquoi un deuxième appel d'offres, avec une variante technique pour la construction d'une station en belvédère sur la rivière, a alors été lancé."

 

Sur un sujet comme celui-ci, le choix d'une conception-réalisation du téléphérique était véritablement opportun, poursuit à son tour Thierry Fayret, vice-président de Brest métropole chargé de l'urbanisme.

 

Découvrez dès la page 3, la suite de l'article et le diaporama.

 

actioncl