"Cette ancienne emprise militaire de 12 hectares appartenant au ministère de La Défense, désormais redevenue civile, acquise par la collectivité en 2011, abrite notamment d'anciens ateliers de réparation (25.000 m²) datant du XVIIIe siècle", souligne Brest Métropole.

 

Découvrez dès la page 13, la suite de l'article et le diaporama.

actioncl