"J'ai choisi de truffer le bureau de rangements pour que la propriétaire puisse classer toutes ses affaires", explique Cyril Rheims. L'estrade est composée d'une multitude de profonds tiroirs équipés de trappes et d'une petite étagère pour disposer quelques objets décoratifs.

 

A l'étage, un rayonnage en verre offre la possibilité d'y glisser des objets plus élégants et l'étagère du dessus en bois est réservée aux luminaires, plantes et autres objets de gros volumes.

 

Tous les rangements sont dissimulés pour souligner le côté mystérieux et astucieux. "Les marches se soulèvent, les cubes pour s'asseoir s'ouvrent et font office de cachettes", souligne l'architecte.

actioncl