L'ensemble des partenaires sont satisfaits du résultat. Jean-François Lelarge, le maire de Barjouville, déclare : "Il n'y a pas que les grandes villes qui sont capables de faire des beaux bâtiments sortant de l'ordinaire !". Chez Terreal, on loue un résultat final bluffant qui ne s'affadira pas dans le temps, à l'image des tuiles emblématiques des Hospices de Beaune. Et techniquement, l'industriel avoue que le défi était intéressant à relever. Du côté de la mise en œuvre, c'est l'entreprise Dufoix, qui est intervenue. Philippe Dufoix, son dirigeant, précise : "Nous avions déjà fait du bardage sur la crèche de Maintenon et la salle des fêtes de Barjouville. Mais encore jamais avec du vernissé. Cela a été un gros boulot de calepinage, afin de ne réaliser quasiment aucune coupe sur le chantier". Le bâtiment, à ossature et charpente bois repose sur une dalle béton et dispose d'une toiture-terrasse maçonnée. Les pans de mur en bois, intégrant l'isolation en laine de roche, ont été préfabriqués en usine puis livrés et montés par grutage, en seulement huit semaines. Cependant, le chantier, prévu pour durer 12 mois s'est en fait étalé sur 14, en raison de la défaillance d'une entreprise de second-œuvre et d'un retard dans la livraison d'éléments de bardage.

actioncl