L'architecte a souhaité donner à ce "petit bâtiment" de 900 m² une image "vivifiante, qui remet en forme", nous confie Renaud de La Noue. Cet hôpital se démarque en effet par ses "façades brisées en plusieurs endroits". Les fenêtres en forme de flèches donnent du mouvement à l'ensemble.
Dès l'entrée, les patients pénètrent dans un bâtiment où "la lumière naturelle est omniprésente grâce à ces brisures", souligne l'architecte.

actioncl