A l'horizon 2023-2026, Nantes accueillera un nouvel hôpital qui se veut moderne, évolutif, numérique et respectueux de l'environnement. Ce chantier s'inscrit dans un vaste projet d'urbanisation. L'idée est de créer un quartier de la santé avec des structures hospitalières et universitaires mais également des logements, des commerces proches des transports en commun.

"L'hôpital de demain se construit à Nantes". Telle est l'ambition des acteurs du projet du futur CHU de Nantes, qui doit voir le jour à l'horizon 2023-2026. Plus qu'un centre hospitalier, c'est tout un quartier qui verra le jour sur un terrain de 80 hectares, situé dans la Zac Sud-Ouest de l'Ile de Nantes. En effet, autour du CHU (installé sur une parcelle de 10,1 hectares) et des centres universitaires de recherche seront également construits des logements, des commerces, des bureaux et des espaces verts. Et tout cela accessible par les transports communs.

 

Ce nouvel hôpital regroupera plusieurs établissements de Nantes : l'Hôtel-Dieu, l'Hôpital Mère-enfant, l'Hôpital Nord Lalennec et le Trouville. Le chantier, dont le coût global est estimé à 976 millions d'euros, "s'annonce comme l'un des plus importants de France ces prochaines années", indique le CHU de Nantes. En effet, comme le souligne le directeur général du CHU de Nantes, Philippe Sudreau : "L'ambition du projet est de concevoir un hôpital au service des patients, agréable et fonctionnel pour les professionnels et articulant le plus étroitement possible les soins, l'enseignement et la recherche pour développer une médecine de pointe".

 

Cette concrétisation est le fruit d'une longue réflexion. Il a fallu près de dix années de réflexion, de conception, de validation avant que le contrat de maîtrise d'œuvre soit signé pour ce projet avec l'équipe lauréate, composée des cabinets d'architectes Art & Build et Jean-Philippe Pargade.

actionclactionfp