ECONOMIE CIRCULAIRE. Lancé en mars dernier, quelques jours avant le confinement, l'appel à projets "Maîtres d'ouvrage exemplaires" porté par la plateforme collaborative Démoclès et l'Ademe a déjà sélectionné 26 lauréats. Objectif : montrer les bonnes pratiques en matière de gestion et de valorisation des déchets.

Le 12 mars dernier, quelques jours avant le confinement, la plateforme collaborative Démoclès, l'éco-organisme Ecosystem et l'Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie (Ademe) lançaient un appel à projets baptisé "50 maîtres d'ouvrage exemplaires". Le but : braquer les projecteurs sur les bonnes pratiques en matière de gestion et de valorisation des déchets lors des opérations de démolition et de réhabilitation de bâtiments. En dépit de la crise sanitaire et économique, le processus et le calendrier de l'appel à projets ont été respectés et les acteurs publics comme privés se sont mobilisés sur le sujet, preuve une nouvelle fois que le sujet les intéresse particulièrement.

 

En cette fin juillet 2020, 26 maîtres d'ouvrage ont déjà été sélectionnés et vont commencer à profiter du programme d'accompagnement mis à leur disposition. "Les lauréats vont bénéficier d'un accompagnement par un groupement de bureaux d'études (Elcimaï Environnement/Ginger-Deleo) pour les aider à réaliser un état des lieux de leurs pratiques, leur proposer un plan d'actions dans leur conduite du changement et un suivi dans sa mise en œuvre", détaillent Démoclès, Ecosystem et l'Ademe dans un communiqué commun. Deux types d'accompagnement seront proposés : une "approche globale", où le maître d'ouvrage sera épaulé dans l'évolution de ses pratiques pour l'ensemble de ses futurs chantiers, tout chantier en cours en étant exclu ; et un "chantier exemplaire", où il sera accompagné sur une opération spécifique de démolition ou de réhabilitation qui lui servira de démonstrateur en vue d'une généralisation de ses pratiques.

 

Les organisateurs de l'appel à projets précisent que la seconde session de recrutements est d'ores-et-déjà ouverte, la date limite de dépôt des candidatures étant fixée au 18 septembre prochain.

 


Qui sont les 26 lauréats ?

 

Le panel se veut représentatif, basé sur des critères de répartition géographique, de catégorie de maîtres d'ouvrage (public, privé...), de typologie de bâtiments (logements, industriels, bureaux...) et de type d'opérations (démolition, réhabilitation lourde...). On final, on retrouve 11 bailleurs sociaux, 4 collectivités territoriales, 4 établissements publics fonciers, 2 foncières, 2 promoteurs, 2 aménageurs et un établissement public de santé.

 


18 maîtres d'ouvrage ont fait le choix d'un accompagnement global :

 

o Brest Métropole Habitat
o France Loire
o Loire Habitat
o Mistral Habitat
o Régie immobilière de la Ville de Paris
o Valophis Habitat OPH 94
o Neotoa
o Région Auvergne-Rhône-Alpes
o Ville de Paris
o Établissement public foncier d'Auvergne
o Établissement public foncier de l'Île-de-France
o Établissement public foncier de Nouvelle-Aquitaine
o Assistance publique-Hôpitaux de Paris
o SNCF Gares & Connexions
o SNCF Immobilier
o Nexity
o La Fabrique des quartiers Lille
o SPL Ensemble

 


8 maîtres d'ouvrage ont choisi un accompagnement sur un chantier-test :

 

o 1001 Vies Habitat
o Établissement public foncier Nord-Pas-de-Calais
o Opac 36
o Opaly
o Sarthe Habitat
o Conseil régional du Centre-Val-de-Loire
o Grenoble-Alpes Métropole
o Soliha Pays basque

actionclactionfp