L'enjeu pour l'entreprise, au-delà de l'exploit technique d'une telle hauteur en bois, sera d'assurer l'approvisionnement en matériau de construction de qualité. Il est prévu que la tour W350 nécessite 185.000 m3 soit l'équivalent de 8.000 maisons individuelles japonaises. Sumitomo fait valoir que le gratte-ciel fixera une quantité importante de CO2 pendant toute sa durée de vie : rien de moins que 100.000 tonnes de carbone ! Les forêts seront exploitées de façon durable promet la société qui souligne que le Japon dispose de ressources exceptionnelles, puisque les zones boisées représentent 68,5 % du pays. Pourtant, ces espaces sont aujourd'hui mal gérés et trop peu entretenus. D'où l'idée de cette mobilisation pour un projet d'envergure mondiale qui permettra de redévelopper une filière peinant à couvrir le tiers des besoins japonais en bois de construction. La firme nippone conclut : "Nous nous efforcerons de créer des villes respectueuses de l'environnement et qui utilisent du bois afin de les changer en villes-forêts". Peut-être une source d'inspiration pour la France, encore frileuse sur les IGH bois ?

 

Fiche technique :
Projet : W350
Localisation : Tokyo (Japon)
Entreprise : Sumitomo Forestry Co. Ltd
Hauteur : 350 mètres
Etages : 70
Surface : 455.000 m²
Volume de bois : 185.000 m3
Budget : 4,5 Mrds €
Année d'achèvement prévu : 2041

actioncl