Dans ces montagnes du Ladakh à très faible pluviométrie, la crise de l'eau est endémique. Pour y faire face, Sonam Wangchuk a commencé en 2010 à imaginer un système de glaciers artificiels, Ice Stupas, qui stockeraient l'eau en hiver puis la distribueraient au printemps, en fondant. La méthode mise au point est à la fois ingénieuse (fondée sur les sciences physiques) et cyclique, composant avec les saisons et les besoins du monde rural.

 

De 1988 à 2007, il cofonde et dirige l'ong Students' Educational and Cultural Movement of Ladakh (secmol) et est conseiller pour l'éducation du gouvernement jusqu'en 2005.

actioncl