Autre lauréat, Sonam Wangchuk qui a la particularité d'être le premier "ingénieur" -au sens original du mot- à rejoindre la communauté d'excellence du Global Award. Les organisateurs expliquent : ' Il revendique le rôle d'architecte-inventeur, d'architecte créant les machines et infrastructures dont il a besoin pour créer un monde meilleur".
Pour comprendre son travail il faut savoir que Sonam Wangchuck est né au cœur du Ladakh, région d'Himalaya située à 3100 mètres d'altitude à l'extrême Nord de l'Inde, dans l'État du Jammu et du Cachemire. Après des études d'ingénieur, il revient dans les hauts plateaux et commence à réfléchir à un développement approprié à leurs habitants. "Il cherche d'abord à comprendre comment ils parviennent à vivre dans ces villages et monastères millénaires sous un climat si rude et avec si peu de ressources, pour poser ensuite les bonnes questions: quel avenir, quelle éducation pour les jeunes générations? Quels agriculture et élevage, quelles ressources en eau, quels matériaux, construction, architecture, quelle énergie pour construire l'avenir du Ladakh?"

actioncl