DÉCRYPTAGE. Infranum, associée à la Banque des Territoires, a réalisé une étude sur la résilience des infrastructures numériques. Le but étant d'identifier les points de faiblesse des réseaux, d'anticiper les crises potentiellement à venir, et d'initier la mise en œuvre d'un plan pour assurer la pérennité d'infrastructures devenues essentielles.


Le plan France très haut débit n'est pas encore arrivé à son terme, mais il faut d'ores et déjà anticiper la suite : assurer la pérennité des réseaux ! L'enjeu est d'autant plus important que désormais, "les infrastructures numériques sont devenues essentielles, elles sont une évidence et même vitales, lance Philippe Le Grand, président de l'organisation professionnelle Infranum. Leur résilience doit donc être une exigence" !

 

Le sujet doit être hissé, prône-t-il, en priorité nationale. Le député du Rhône Thomas Gassilloud ne le dément pas d'ailleurs, puisqu'il note même une diminution de la "résilience nationale" du fait d'une dépendance de plus en plus forte à la technologie. "Lorsqu'un service numérique tombe en panne, c'est la panique. La technologie peut apporter des solutions, mais elle constitue aussi un point de vulnérabilité", estime-t-il.

 

Des ruptures de service pénalisantes

 

Yves Breton, directeur de Gironde Numérique, rappelle de son côté qu'une coupure d'Internet de 48 heures seraient désormais difficilement soutenable pour les administrés, à l'ère du télétravail. C'est aussi le cas pour les entreprises qui peuvent être pénalisées vis-à-vis de leurs clients et prospects.

 

 

Même le bon fonctionnement de l'ensemble des services publics peut être touché, puisque "tout passe par le numérique désormais". Sans compter que les réseaux d'infrastructures sont reliés au réseau électrique et souvent à la fibre optique, notamment pour pouvoir les gérer à distance. "Une rupture des réseaux télécoms et l'effet papillon qu'elle peut générer nous inquiètent sérieusement", confie-t-il d'ailleurs.
Il vous reste 74% à découvrir.
Ce contenu est réservé aux abonnés
Déja abonné ? Se connecter
PROMO ÉTÉ 2022 - abonnement 12 mois ETENDU jusqu’au 30 SEPTEMBRE 2023
Abonnez-vous maintenant pour le lire dans son intégralité
Et bénéficiez aussi :
D’un accès illimité à tous les articles de Batiactu
D’une lecture sans publicité
De toutes les interviews et analyses exclusives de la rédaction
actionclactionfp