RÉNOVATION THERMIQUE. La réhabilitation d'une partie d'un ensemble de logements situé dans le 14e arrondissement parisien est semée d'embûches : l'immeuble abrite deux copropriétés distinctes dont une seule est en travaux, et le chantier, situé en zone urbaine dense, ne dispose que d'un accès très limité. D'où le choix de solutions techniques particulières. Visite.

A projet hors norme, réponses hors du commun. La barre de logements située rue de la Tombe Issoire (Paris 14e) présente une particularité : autrefois propriété d'une congrégation religieuse, elle est divisée longitudinalement en deux copropriétés distinctes, disposant chacune d'une cage d'escaliers. Deux mondes qui ont cohabité, l'un donnant sur le côté rue (entrée au n° 78) et l'autre donnant sur le côté cour (entrée au n° 80). Le partie de bâtiment dite "A2", donnant sur cet arrière a été cédée à Demathieu Bard Immobilier, qui a lancé d'importants travaux de réhabilitation. Mais l'autre face du bâtiment n'est pas concernée par cette intervention… D'où un chantier en milieu "semi-occupé" assez complexe à mener.

 

Découvrez toutes les spécificités de ce chantier dans les pages suivantes

actionclactionfp