C'est une petite maison, "Home Sweet Home", qui a été choisie par le jury composé de 400 professionnels adhérents de la LCA-FFB. Un logis conçu pour une maman et son fils, dans un budget limité de moins de 90.000 € pour 85 m² de surface plancher (soit à peine plus de 1.000 €/m²). Et malgré tout, les performances sont au rendez-vous puisque la bâtisse de plain-pied atteint un niveau "Carbone 2", sans forcer. Le constructeur, Maisons à vivre, explique avoir utilisé des matériaux conventionnels : aucun système photovoltaïque n'a été installé pour préserver le budget et l'empreinte carbone par exemple. La perméabilité de l'enveloppe a été particulièrement soignée. Le surcoût entre une maison RT2012 et future RE2020 a été totalement maîtrisé avec seulement +1 % du budget global afin de passer d'un niveau E2C1 au E3C2.

actioncl