La maison "Green Home" est un concentré de hautes technologies. Selon ses concepteurs, c'est la lumière qui occupe une place prépondérante, qu'il s'agisse d'éclairage naturel ou d'apports solaires thermiques. Dotée d'une vaste verrière, la villa dispose donc d'un patio en été et d'un jardin d'hiver, équipé de verres électrochromes qui se teintent à la demande et en fonction des besoins. Chauffage par le plafond et sonde géothermiques sont déployés, tout comme la ventilation connectée afin d'améliorer la qualité de l'air intérieur et les tuiles photovoltaïques couplées à du stockage. Mais l'autonomie va un cran plus loin que les autres réalisations puisque douze mini-éoliennes plantées dans le jardin font précipiter l'humidité atmosphérique et permettent de produire assez d'eau potable pour tous les occupants (162.000 litres/an). Le béton bas carbone limite l'empreinte environnementale et l'équipe de concepteurs travaille à une labellisation "Cradle to cradle" en visant le zéro déchet. Demeure une inconnue : la facture de ce prototype de 222 m² qui concentre toutes les technologies.

actioncl