Le budget du ministère du Logement voit son budget progresser dans le PLF 2017. De 17,89 milliards d'euros en 2016, il passe à 18,33 milliards d'euros pour 2017. Dans le détail, le budget alloué pour l'hébergement et le parcours vers le logement et l'insertion des personnes vulnérables est de 1,73 Md€ (contre 1,44 en 2016). Celui de l'urbanisme, des territoires et de l'amélioration de l'habitat augmente aussi pour atteindre 377 millions d'euros pour 2017 contre 286 en 2016.

 

Dispositif Pinel. Dans l'objectif de soutien à la construction, le dispositif Pinel sera prolongé en 2017, annonce Bercy.

 

Fonds des aides à la pierre. Le montant de crédits inscrits au PLF 2017, au titre des dotations de l'État au nouveau Fonds national des aides à la pierre (FNAP), s'établit à 200 M€, qui sera complété par une contribution de 270 M€ des bailleurs sociaux (montant identique à celui de 2016).

 

Aider les maires bâtisseurs. Les moyens accordés au ministère doivent également permettre de stabiliser les dépenses d'aides personnelles au logement, de financer l'aide aux "maires bâtisseurs" et de mettre en œuvre le plan de lutte contre la pauvreté, indique le ministère.

 

Rénovation énergétique de l'habitat. Le gouvernement a mis en œuvre un plan de rénovation énergétique de l'habitat (PREH) visant à rénover 500.000 logements par an. L'agence nationale de l'habitat (ANAH) y contribue fortement avec un objectif fixé à 100.000 rénovations en 2017, contre 13.000 en 2012.

 

PTZ. Selon le ministère des Finances, l'élargissement des conditions du prêt à taux zéro et de son extension participe à la fois à l'augmentation du nombre de ménages accédant à la propriété et à l'amélioration du parc de logement. Il sera donc prolongé.

actioncl