CONJONCTURE. Malgré une très légère reprise des autorisations de permis de construire, et un rebond des mises en chantier, les chiffres de la construction se situent toujours très en dessous de la période précédant le premier confinement, selon les chiffres officiels délivrés fin avril.

Le nombre de permis de construire de logements au premier trimestre est en légère hausse par rapport à fin 2020 mais il reste inférieur à la période ayant précédé le premier confinement, a annoncé, le 30 avril, le gouvernement. Entre janvier et mars, les logements autorisés "ont légèrement progressé de 1% par rapport au dernier trimestre 2020", a indiqué dans un communiqué le ministère de la Transition écologique.

 

Mais ce chiffre reste "inférieur de 3,1% à la moyenne des douze mois (mars 2019 à février 2020) précédant le premier confinement", précise-t-il. En revanche, au premier trimestre les mises en chantier sont en hausse de 3,2% par rapport aux trois derniers mois de 2020, selon la même source.

 

-15,6% sur un an

 

Sur un an, d'avril 2020 à mars 2021, 384.300 logements ont été autorisés à la construction, soit 15,6% de moins qu'au cours des douze mois précédents, précise le ministère. La catégorie des logements collectifs a enregistré la plus forte baisse de délivrance de permis de construire pendant cette période avec un recul de 24,5%.

 

Dans le même temps, 366.000 logements ont été mis en chantier, soit 3,7% de moins que pendant les douze mois précédents. "Les logements individuels groupés (-7,2%) auraient davantage diminué que les logements collectifs ordinaires (-4,6%) et les logements individuels purs (-2%)", selon le ministère.

actionclactionfp