Le confort des loges est un autre sujet. "La circulation actuelle est labyrinthique. Les usagers se faufilent dans des espaces exigus, et se perdent s'ils ne connaissent pas le bâtiment. De plus, les loges sont dispersées." Panorama Architecture a réfléchi à les rassembler et à les rendre plus grandes. "Des petites extensions sur l'extérieur sont permises pour cela en utilisant les courettes qui longent l'édifice et qui servaient d'accès aux artistes", précise Ignacio Tillard. Les équipements scéniques, comme l'avant-scène, seront rénovés.

 

En ce qui concerne les éléments patrimoniaux du site, "la toiture en tuiles et les fondations en sous-sol seront refaites, et le fronton sera protégé avec des couvertines en zinc", précise l'architecte. Toujours concernant la façade, un balcon en fer forgé, inutilisé à ce jour, sera renforcé, équipé de banquettes et rendu accessible. "Les baies vitrées pourront s'ouvrir et le public accéder à l'extérieur", continue-t-il. Une manière "d'améliorer le vécu des visiteurs et de s'ouvrir sur la ville par le réaménagement du parvis d'entrée et la réhabilitation de la façade principale".

 

Quant à l'accès PMR, elle fut "complexe à résoudre". "Nous avons baissé le niveau de l'entrée pour retrouver le niveau d'origine du théâtre." Depuis l'extérieur, les spectateurs pourront entrer dans le théâtre de plain-pied, et non plus emprunter les quelques marches de l'escalier existant en pierre. A l'intérieur, un escalier desservira l'ensemble des niveaux. Si les travaux n'ont pas encore commencé, une consultation d'entreprises doit bientôt être lancée. Le théâtre devrait rouvrir ses portes en septembre 2025, après avoir bénéficié d'un investissement travaux de 11,5 millions d'euros.

 

 

actioncl