"Ce sera le plus gros chantier sur un monument historique du cœur de Paris des vingt prochaines années", assure de son côté Marie-Line Antonios, directrice générale de la Samaritaine. En détails, depuis septembre 2015, ce sont près de 250 compagnons de chez Vinci Construction qui réalisent des opérations méticuleuses de démolition et curage sur les 70.000 m² de surfaces. Et 1.500 ouvriers seront engagés en période de pointe.

 

"Les compagnons et artisans spécialisés s'attèlent à retirer tous les éléments sensibles du vaste immeuble côté Seine et de la partie sous verrière, nous précise l'architecte Jean-François Lagneau, en charge du patrimoine historique. La marquise extérieure est en cours de démontage alors que les laves émaillées de la façade seront également démontées."

actioncl