Remettre ce "bijou" en état d'ici à 2018 est donc bel et bien pour l'agence Sanaa un vrai défi. Après la restauration de sa fameuse verrière et de ses escaliers arts décoratifs, la nouvelle Samaritaine sera alors être vêtue "d'habits de verre".

actioncl