"La phase de sécurisation, commencée au lendemain de l'incendie, est désormais en voie d'achèvement", indiquait récemment l'établissement public dans un communiqué de presse. En deux ans, de nombreuses taches ont été effectuées : dépose de l'échafaudage sinistré, du grand orgue, chantier-test mené sur deux chapelles, évacuation des vestiges...

actioncl