Suite au séisme de 2011 et à la catastrophe de Fukushima qui s'en est suivi, l'architecte japonais écrit : "Le monde commence à se réduire pour aller du grand vers le petit. L'humanité apprend à se priver des grands systèmes (comme l'énergie nucléaire) et nous-mêmes sommes en train de nous transformer, en nous servant utilement de nos mains et de nos ruses animales pour créer notre nid et notre énergie."

actioncl