"L'expérience internationale et la personnalité ouverte et très affirmée de Patama Roonrakwit sont de grands atouts", note le dossier de présentation des organisateurs. Son agence se démène en effet pour obtenir des soutiens : ONG, organisations gouvernemantales thaïlandaises, organismes régionaux, comme l'Asian Coalition for Housing Right. Le relogement des habitants du quartier précaire de Santitham à Chiang Mai (1996-1997) est un des exemples de sa méthode. Expulsées par le tracé d'une route, 62 familles ont obtenu, des autorités thaïlandaises pour l'urbanisme, un terrain viabilisé pour reconstruire leur habitat. Le principe a consisté à demander aux habitants de dessiner leur maison, puis des maquettes ont été réalisées puis disposées sur un immense plan pour être discutées entre voisins. Les maquettes ont alors été ajustées. Cette méthode a permis aux familles d'imaginer un habitat durable et non un habitat de survie.

actioncl