Patrice Doat propose un enseignement et une recherche qui décloisonnent les savoirs et leur hiérarchie. "Au commencement, il n'y a pas d'abord le plan mais l'idée, qui appelle une résolution constructive et spatiale et pour laquelle l'étudiant doit imaginer, éprouver la matière, dessiner ou calculer, revenir à la matière, considérer les industries, les métiers…", précise le dossier du Global Award, à propos de la méthode du français Patrice Doat. A tous les jeunes étudiants architectes qui démarrent leur formation, il propose un exercice simple : construire un objet avec ce qu'ils ont sous la main pour mettre en valeur l'imagination et l'appréciation de la matière. A son sujet, Rudy Riccioti a d'ailleurs écrit : "Il est un des rares pédagogues à avoir réussi la transversalité entre récit constructif et narration architecturale".

actioncl