CONJONCTURE. Le nombre de transactions immobilières a atteint le niveau jamais vu de 1.059.000 en France, sur les neuf premiers mois de l'année, d'après les données publiées ce mardi 10 décembre par les notaires de France. Pour la première fois, la hausse des prix en province devrait égaler celle de l'Ile-de-France, au quatrième trimestre.

L'investissement immobilier fait l'objet d'un véritable plébiscite en France. Le nombre de transactions a atteint 1.059.000 sur les neuf premiers mois de l'année, un record historique, qui correspond à une hausse de 10,4% sur un glissant, selon les données présentées ce mardi 10 décembre par les notaires de France. Cette évolution se décompose en une augmentation de 11,3% des ventes en province et en une progression de 6,5% en Ile-de-France. "L'immobilier est considéré comme une valeur refuge et un élément de réassurance pour l'avenir en prévision de conditions moins favorables lors de la retraite", expliquent les notaires de France.

 

Surtout, ce sont encore et toujours les taux d'intérêt très bas qui expliquent le dynamisme du marché immobilier car "ils permettent aux acheteurs de supporter la hausse des prix", expliquent les notaires de France. Des prix qui ont crû de 4% pour les appartements anciens dans l'Hexagone, sur les trois premiers trimestres. Cette tendance s'est poursuivie, et même accélérée, depuis début octobre, les notaires de France tablant sur une progression des prix de 5,6% pour la province au quatrième trimestre 2019, quasiment équivalente à celle de 5,4% prévue pour la région parisienne. "C'est la première fois" que l'évolution des prix en régions sera aussi semblable à celle des prix en Ile-de-France, à la faveur d'un "petit coup d'accélérateur" des premiers, souligne Frédéric Violeau, président de l'institut notarial de droit immobilier.

 

Les notaires anticipent une hausse de 5% des prix début 2020

 

Il s'agit même d'un bond des prix dans le cas de certaines métropoles de l'Ouest. Les prix à Nantes et Rennes se sont ainsi envolés de 10,1% et de 7,6%, à 3.150 euros et 2.750 euros le mètre carré, respectivement, sur les neuf premiers mois de l'année, par rapport à la même période de 2018. A titre de comparaison, ils ont augmenté de 6,3% à Paris, à 9.980 euros le mètre carré. "Il existe un phénomène de rattrapage à Rennes, qui avait beaucoup construit, ce qui s'était soldé par une baisse des prix. Rennes et Nantes sont en outre connectées à Paris et l'on observe une migration en faveur des villes de l'Ouest et au détriment de celles du Sud", décrypte Frédéric Violeau.

 

Pour début 2020, les notaires de France misent sur une poursuite de la hausse des prix des appartements anciens en France, de l'ordre de 5%. Pour la simple raison que les taux d'intérêt devraient demeurer très faibles et que, selon Frédéric Violeau, "les banques ne rechignent (toujours) pas à consentir des financements globaux", couvrant à la fois le prix d'achat du bien et les frais d'acquisition.

 

Blanchiment d'argent: Tracfin note une amélioration de la coopération des avocats et notaires

 

La nouvelle directrice du service de renseignement financier Tracfin Maryvonne Le Brignonen a salué mardi une meilleure implication des avocats et des notaires pour signaler les soupçons de blanchiment d'argent ou de financement d'activités criminelles. "Tous les professionnels assujettis (obligés de déclarer à Tracfin leurs
soupçons) collaborent"
même s'il y a un sujet de "maturité" de certains professionnels, comme les commissaires aux comptes ou les avocats, a affirmé Maryvonne Le Brignonen en présentant à la presse son rapport annuel sur les tendances des risques de blanchiment de capitaux et de financement du terrorisme.
Au total, une quarantaine de professions ont l'obligation de déclarer à l'agence les sommes ou opérations qui leur semblent litigieuses, parmi lesquelles les banques, les assurances, les notaires, les agents immobiliers ou encore les cercles de jeux. A plusieurs reprises ces dernières années, Bercy avait dénoncé le retard de certaines de ces professions dans le respect de leurs obligations.

 

actionclactionfp