GRANDS PROJETS. La Société du Grand Paris (SGP) a annoncé, le 14 avril, l'attribution à un groupement d'entreprises piloté par Eiffage, d'un marché de génie civil de 795 millions d'euros pour la ligne 15 du Grand Paris Express, futur métro en rocade autour de Paris. Les travaux, qui débuteront en avril 2017, seront réalisés dans un délai de cinq ans.

La Ligne 15 Sud du Grand Paris, c'est vraiment parti ! Après Bouygues Travaux Publics (TP) et Vinci désignés en février dernier, c'est au tour d'un groupement d'entreprises piloté par Eiffage de remporter ce 14 avril 2017 un marché de génie civil de 795 millions d'euros pour la ligne 15 Sud du Grand Paris Express, futur métro en rocade autour de Paris.
Les travaux, qui débuteront en avril 2017, seront réalisés sur un délai de cinq ans.

 

En détails, Eiffage Génie Civil, mandataire du groupement, et Razel-Bec, viennent de se voir attribuer par la Société du Grand Paris la réalisation, en groupement, du lot T2B de la ligne 15 Sud qui reliera les gares de Bry-Villiers-Champigny et de Créteil l'Échat. Le groupement comprend également Eiffage Fondations, Sefi-Intrafor, Icop, Coteg et Capocci (sous-traitants), et les ingénieries partenaires Egis et Tractebel.

 

Deux tunneliers et une mobilisation de 800 compagnons sur le lot T2B

 

"Le marché, d'un montant de 795 millions d'euros, (435 millions d'euros pour Eiffage) comprend le creusement d'un tunnel bi-voies de 7,2 kilomètres et 8,70 m de diamètre intérieur, la construction de sept ouvrages annexes inter-gares et d'un ouvrage annexe pour la connexion future avec la ligne 15 Est, ainsi que la réalisation de trois gares : Bry-Villiers-Champigny, Champigny Centre et Saint-Maur Créteil", détaillent les porteurs du projet.

 

"Il s'agit du sixième des huit marchés de génie civil de la ligne, nous explique ce matin un porte-parole de la SGP. Il restera deux marchés de génie civil à attribuer, d'ici la fin du premier trimestre : les travaux du tronçon entre l'ouvrage annexe de l'Île-de-Monsieur et la gare Fort d'Issy - Vanves - Clamart (exclue) ; travaux de génie civil de l'avant-gare et de la gare Noisy - Champs."

 

Rappelons que la Société du Grand Paris (SGP) avait attribué le 1er février 2017 le tronçon entre les gares Villejuif Louis-Aragon et Créteil l'Echat (Val-de-Marne) au groupement d'entreprises piloté par Bouygues Travaux Publics (TP), pour un montant de 968 millions d'euros. Sans oublier qu'une vingtaine de jours après, Vinci Construction Grands projets, a remporté un marché de génie civil de 926 millions d'euros (hors taxe) consacré aux travaux de génie civil du tronçon, entre la gare Fort d'Issy Vanves Clamart (exclue) et la gare Villejuif Louis Aragon (incluse) Ces dernier seront effectués par le groupement constitué de Vinci Construction Grands Projets, en qualité de mandataire solidaire, et de Spie Batignolles TPCI.

 

Les 37 agences d\'architecture des 68 gares du du Grand Paris Express
Présentation sur la carte des 37 agences d'architecture désignées pour réaliser les 68 gares du Grand Paris Express. © Société du Grand Paris (SGP)

Toutes les lignes du Grand Paris Express sont déclarées d'utilités publiques

 

Au final, d'ici à fin 2017, 14 des 16 gares de la ligne 15 sud seront en construction, tandis que les travaux préparatoires seront lancés sur les lignes 14 sud et 16. "Sur la 16, trois marchés de génie civil seront attribués au total, dont 2 au 4ème trimestre 2017 : Travaux du tronçon entre les gares Aulnay (incluse) et Chelles (exclue)", souligne la SGP. A noter que toutes les dernières déclarations d'utilité publique (lignes 15 est, 17 nord et 18) ont été validées par les autorités publiques respectivement le 13 février par arrêté inter préfectoral , le 14 février par décret du Premier ministre enfin le 28 mars par le Conseil d'Etat.

actionclactionfp