DECRYPTAGE. Sur les quelque 47 millions de tonnes de terres à excaver pour construire le Grand Paris Express, la Société du Grand Paris a fixé pour objectif d'en évacuer 15% par des moyens alternatifs à la route, principalement par voie fluviale. Si ce chiffre est actuellement dépassé, sur le terrain, cette composante du chantier n'est cependant pas exempte de difficultés.


Sur le chantier du lot 16.1 du Grand Paris Express, entre Saint-Denis-Pleyel et le Bourget, un million de tonnes de terres excavées sur les 6 au total doivent être évacuées par voie fluviale. Cela a été le cas sur les 2,6km du tronçon commun aux lignes 16 et 17 creusés par le tunnelier Sarah, entre les ouvrages du Puits du Canal et Finot. Une partie de la ligne 15 intégrée dans ce lot a aussi pu en bénéficier. Soit environ 400.000 tonnes.

 

Concrètement, les déblais sont extraits du tunnel via une bande transporteuse, puis par un convoyeur entre le haut du puits et les abords du canal Saint-Denis, à quelques pas du chantier. Ils sont déposés dans 4 bacs de stockage, puis vers une barge d'une capacité de 400 tonnes qui ira jusqu'au port de Gennevilliers, étape intermédiaire avant l'envoi vers un exutoire définitif.

 

 

1 barge = 100 camions

 

Lorsqu'il n'est pas à l'arrêt pour cause de maintenance, comme lors d'une visite de chantier le 25 mai 2022, le tunnelier creuse 7 jours sur 7 et 24 heures sur 24. "Sauf que nous ne pouvons avoir qu'une seule barge à la fois. Quand elle est pleine, nous mettons donc les terres dans les bacs provisoires. Entre 2 barges, nous avons en complément une rotation par camions. Un quart des déblais partent par la route, trois quarts par le fluvial", explique Pascal Hamet, directeur de projet sur le lot 16.1 mené par Eiffage.
Il vous reste 80% à découvrir.
Ce contenu est réservé aux abonnés
Déja abonné ? Se connecter
PROMO ÉTÉ 2022 - abonnement 12 mois ETENDU jusqu’au 30 SEPTEMBRE 2023
Abonnez-vous maintenant pour le lire dans son intégralité
Et bénéficiez aussi :
D’un accès illimité à tous les articles de Batiactu
D’une lecture sans publicité
De toutes les interviews et analyses exclusives de la rédaction
actionclactionfp